photographes

fabienne Ballandras

Fabienne Ballandras est née en 1968, elle vit et travaille à Lyon
La crise est le dénominateur commun de l’iconographie développée dans son travail : crise sociale, poli- tique, économique ou écologique. Sa production s’est longtemps mise en oeuvre dans le domaine de la photo- graphie, avec un principe particulier de reconstruction d’images à travers la fabrication de maquettes. Dans un mouvement d’élargissement de sa pratique, le dessin s’est imposé depuis quelques années comme le territoire principal de son activité, lui permettant d’approfondir sa relation à l’actualité en l’ouvrant davantage aux univers du texte, de la description, du document scientifique ou du documentaire.

Ces dernières années, elle a balayé les sujets cri- tiques traités par les médias, qui concernent le quotidien de la société. Ses dessins et ses mises
en scènes photographiées nous mettent en présence d’images d’une actualité passée où elles agissent comme un choc transmis en différé, dans un moment ralenti qui n’est pas encore celui de l’Histoire. Chaque image est précédée d’une autre image, le réel ne se donnant que dans une représentation de seconde main. Ce n’est pas seulement un fait dans son travail où le dessin trouve son origine dans la copie du simulacre, s’astreignant à la rigueur d’une campagne archéologique qui consisterait à sonder le dessous de l’image, à percer la couche médiatique du monde depuis long- temps engloutie par sa duplication.

Fabienne Ballandras

Née en 1968

Expositions:

“les 55 jours de Pékin ou l’art du confinement” – Le Bleu du Ciel – 02.10.2020 au 28.11.2020