photographes

laure bertin

“Les espaces que je recherche, au cours de mes déambulations urbaines, sont lisses, colorés, factices. Extraits d’une réalité que nous considérons « moderne », ils se retrouvent quelle que soit la ville traversée. Une fois photographiés, ces lieux ressemblent à des décors. Quant aux personnages présents, ils sont semblables à des figurants : inactifs, ils sont en attente d’un hypothétique rôle.”

“Ces lieux sont similaires à des maquettes ou des décors. Ils sont la scène d’un thétre de l’absurde où se joue un ennui plombant. Espaces vides et glacés, entourant parfois des êtres seuls, pris dans une attente indéfinie. Le contraire de “l’instant décisif”. Rien ne se passe. L’événement a-t-il eu lieu? Va-t-il jamais survenir? Ces photographies sont le résultat de ma propre errance à travers les métroples occidentales et d’influences diverses: Marc Augé, Samuel Beckett, Albert Camus, Edward Hopper, Gilles Lipovetsky, Philip Lorca-di-Corcia, George Segal.”

Laure Bertin

Laure Bertin

né à Paris en 19XX

vit et tavaille à PAris

Expositions:

“Des corps dans la ville”  le Bleu du Ciel en 1995